M. Chassanite et ses élèves latinistes de Bretagne.











dimanche 11 février 2018

Le cerf-volant dans l'antiquité grecque

L'objet "cerf-volant" n'existe ni en grec ancien, ni en latin. Pline connaît l'insecte, scarabeus lucanus, mais c'est tout. En grec moderne, le cerf-volant se dit χαρταετος ; le dictionnaire de latin moderne  Helfer (Saarbrücken 1991) le traduit par Draco volans

Puisque la chose n'est pas nommée, tous en ont conclu qu'elle n'existait pas.

Or un vase conservé au musée de Naples, et découvert au XIXème siècle à Nole, présente une jeune femme jouant avec une sorte de manche à air, ou peut-être un cerf-volant. 

H. Heydemann présente ainsi ce vase :  "Côté A. Une jeune fille, en chiton et manteau, fait voler un cerf-volant en regardant à droite ; elle court en riant". Ce vase n'est pratiquement jamais documenté ni commenté, seuls quelques rares articles le mentionnent parmi d'autres jeux auxquels les Grecs et les Romains se livraient. 

L'archéologie n'a bien sûr, étant donné la fragilité de ces objets, rien trouvé ; ces jeux, s'ils étaient réservés aux femmes et aux enfants, n'ont pas été représentés en peinture ou fresques, car jugés trop peu dignes d'intérêt. 


Image tirée du livre de Feldhaus F., Die Tecknik der Vorzeit, Leipzig, 1914, colonne 650.

Bibliographie :  

Feldhaus F., Die Technik der Vorzeit, Leipzig, 1914, colonne 650. 
Heydemann H., Die Vasensammlungen des Museo Nazionale zu Neapel, Berlin, 1872, p. 482.
Polge H.,  "La bisémie de fr. « cerf-volant »",  Romania, tome 93 n°372, 1972. p. 563-567.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire